«Une vis sortait soudain au mauvais endroit»

«J’ai travaillé pendant 13 ans dans les ressources humaines chez un fabricant de meubles. Puis, en 2018, j’ai démissionné sans vraiment savoir ce que j’allais faire.»


«D’abord, j’ai eu l’idée de fabriquer des meubles en bois, mais un ami m’a dit qu’en Suisse nous avions un problème avec le plastique, et il m’a suggéré de faire des meubles avec ce matériau. Je n’y avais jamais pensé et je me suis penché sur la question. Je me suis rendu compte que nous utilisions des quantités énormes de plastique et que la plus grande partie était tout simplement incinérée: on produit 400 millions de tonnes de plastique par an dans le monde et on n’en recycle que 10 pourcent.



Je me suis associé avec un autre ami pour créer de nouveaux objets à partir de plastique usagé. Notre start-up s’appelle RePlastic. Nous produisons généralement de petits objets tels que des sous-verres, des horloges ou des peignes, mais nous fabriquons aussi parfois des tables. Notre matière première, ce sont les bouchons de bouteille en PET, triés par couleurs. Une association locale les collecte pour nous et nous les livre par sacs. Nous faisons fondre les bouchons et mélangeons les couleurs. Mais j’ai d’abord dû apprendre à me servir des machines que nous avions construites.



On ne peut pas dire que je sois très doué pour la technique. Il est déjà arrivé, pendant que je travaillais avec la machine, qu’une vis sorte soudain au mauvais endroit. Mais c’est comme ça qu’on apprend. C’est un sentiment agréable de produire quelque chose de nouveau à partir d’un déchet. Et c’est amusant d’utiliser de nouveau ses mains. Je ne l’avais plus fait depuis l’époque où je faisais des dessins pour mes parents, quand j’étais enfant.»


Grégoire, Renens

replastic.ch

À l’initiative de
EngagementM_f_200px.png
Avec le soutien de
PART.OF.CIRCULAR.ECONOMY_LOGO_BILDSCHIRM
EOD_GRADIENT_LOGO-768x163_black.png
  • Instagram - Schwarzer Kreis
  • Facebook - Schwarzer Kreis

Le mouvement #MoveTheDateSwitzerland est un mouvement indépendant. Nous ne recevons pas de contributions financières de la part des personnes ou des entreprises que nous présentons.