Robin et Nicholas de NIKIN: un label de mode plante des arbres

De quoi faire pousser l’avenir, un arbre après l’autre


Qui êtes-vous?

Nous sommes Robin et Nicholas, les deux fondateurs de NIKIN. Nous créons de la mode et plantons un arbre pour chaque produit vendu. Au début, nous nous chargions de tout conjointement. Aujourd’hui, nous misons sur la répartition des tâches intelligente: Nicholas a un faible pour le marketing et les chiffres, tandis que Robin se passionne pour nos produits. L’équipe NIKIN compte désormais une quarantaine de mains et de têtes pensantes supplémentaires.

Nous sommes une équipe fantastique, nous sommes motivés et avons tout simplement la niaque. Notre superpouvoir réside dans le fait que nous ne craignons pas les erreurs. Cela nous rend heureux de rendre les autres heureux. Et c’est fun, qui plus est. En fait, il nous tient à cœur de créer l’harmonie pour nos amis, nos familles et nos collaborateurs, et c’est ce qui nous rend heureux au final.



Où et comment votre idée est-elle née?

En 2016, nous étions encore étudiants, nous nous sommes simplement retrouvés pour boire une bière. Notre idée était de trouver une idée. Une idée dont nous pourrions tirer quelque chose de concret. En vérité, nous n’avions pas de plan à proprement parler, mais nous savions que nous souhaitions allier le style et l’utilité. Robin, tout juste rentré du Canada, où il avait découvert ses fascinantes forêts de pins, souhaitait un arbre en guise de logo. Comme il faisait froid dehors, nous avons décidé de nous lancer avec un bonnet d’hiver. En tant que scouts chevronnés, il a rapidement été clair pour nous qu’un arbre planté devait constituer l’utilité complémentaire du style. Depuis, nous en avons déjà planté bien plus d’un million.



Que faites-vous bouger?

Chaque fois que quelqu’un nous achète un produit, notre organisation partenaire One Tree Planted plante un arbre pour nous. Nous contribuons ainsi progressivement à un monde plus vert. Bien entendu, la démarche ne s’arrête pas là: nous veillons à la longévité élevée de nos produits, nous utilisons des produits recyclés et respectueux de l’environnement, nous produisons le plus localement possible – soit pratiquement tout en Europe – et assurons une expédition neutre en carbone. Nous évaluons nos fournisseurs minutieusement et les connaissons bien. Toutefois, cela n’a pas toujours été le cas. Notre première livraison de bonnets provenait de Chine. Nous n’avions guère de connaissances en la matière et souhaitions juste tenter le coup. Nous avons rapidement réalisé que les bonnets produits n’avaient rien de durable et avons décidé d’adapter la production.

Actuellement, nous prévoyons une boutique-café, soit un endroit pour se prélasser en faisant du shopping. Un projet pour lequel nous sommes tout feu tout flamme.



Quand et dans quel contexte avez-vous connu un échec?

Nous avons déjà échoué à d’innombrables reprises, mais nous nous sommes toujours relevés rapidement. Nous développons nos produits en collaboration avec les fabricants mêmes. Pour notre premier linge de bain NIKIN, nous nous sommes trompés de matière: du coup, il avait un effet velcro si puissant qu’on arrachait carrément le gazon de la piscine. ;-) Notre mentalité excessivement pragmatique nous a valu beaucoup d’erreurs, mais cela nous a également permis d’en tirer des leçons.


Votre message à ceux qui souhaitent se lancer?

Fais-le! Certes, il ne s’agit pas d’une sagesse révolutionnaire. Mais beaucoup de gens pensent qu’il faut avoir une idée de génie pour se lancer. En d’autres termes, bon nombre de bonnes idées échouent lors de l’élaboration du parfait business plan. Il suffit de franchir le pas, puisque, de toute manière, les choses ne se déroulent jamais comme prévu.


Robin et Nicholas, Lenzburg

nikin.ch